Découvrez les 7 clés de l’innovation

Découvrez les 7 clés de l’innovation

De Lady Ada Byron Lovelace à Steve Jobs, la liste d’hommes et de femmes ayant révolutionné leur époque est longue. Quand certains portent le titre d’inventeur, d’autres relèvent d’une catégorie bien distincte : les innovateurs.

La nuance entre les deux est parfois trouble, et pourtant, leurs différences sont bien réelles. Mais si l’un peut se passer de l’autre, les deux profils restent intimement liés et représentent une véritable opportunité pour les entreprises !

Innovation et invention : deux démarches à part ?

Pour bien comprendre les différences qui existent entre ces deux notions, il est important de s’attarder sur leurs définitions.

Une invention n’existait pas auparavant. Elle correspond à la création d’un produit, ou à l’apparition d’un nouveau procédé pour la toute première fois. Elle n’a pas forcément de marchés dédiés, et peut même s’avérer être un véritable échec commercial.

Penchons-nous maintenant sur l’innovation.

L’innovation consiste à transformer quelque chose qui existe déjà ; en l’améliorant ou en y apportant une contribution majeure. À l’inverse de l’invention, elle peut occasionner un acte d’achat.

Elle peut être majeure, ou non, mais possède toujours le même point de départ : l’idée. Elle va ensuite passer par :

  • la création : qui consiste à expérimenter différentes pistes et concevoir des prototypes ;
  • et la validation : qui correspond à l’utilisation de cette création par des testeurs, qui vont l’essayer, faire des retours et approuver (ou non) l’idée.

Mais, alors que faut-il privilégier ? Inventer le futur ou innover dès maintenant ?

Je pense qu’il ne faut pas chercher à tout prix ni l’un ni l’autre, mais privilégier une vision globale, et être dans une démarche d’écoute et de découverte des potentiels. Il faut savoir saisir les opportunités lorsqu’elles se présentent à nous, pour les transformer et construire de nouveaux horizons.

Reconnaître l’innovation

Comment savoir si son concept est innovant ? Comment réussir à voir au-delà du simple produit et dépasser l’idée pour la transformer en réelle avancée ?

L’innovation est plurielle et existe sous différentes formes. Pour vous aider à mieux observer et comprendre comment vous pouvez innover, voici donc une liste résumant les différents types d’innovation :

L’innovation incrémentale (ou continue)

À ses débuts, Gmail ne possédait que sa fonction de client de messagerie et un panel de fonctionnalités assez limité. Mais Google avait la volonté de le perfectionner pour améliorer son utilisation, et le propulser en tête du marché des services de messagerie (pari plutôt réussi, non ?). En 2006, une version bêta fut lancée, enrichie au fil des années par un service de messagerie instantanée, l’apparition de Google Agenda, une boîte de réception prioritaire, etc.

Cette manière de faire s’inscrit parfaitement dans l’innovation continue. Celle-ci consiste, en effet, à améliorer un produit, ou service, déjà en vente, de manière régulière.

L’innovation adjacente

Après avoir cherché un taxi sans succès, Garrett Camp, Travis Kalanick et Oscar Salazar décident de fonder un nouveau service de chauffeur privé à la demande, qu’ils nommeront UberCab, puis Uber. En réinventant l’utilisation d’un service déjà existant, celui des transports en commun, ils ont pu innover et s’implanter dans un nouveau marché !

De nombreuses entreprises ont également recours à cette stratégie, pour allonger la durée de vie de leurs produits ou services, ou, comme ici, accéder à un nouveau marché.

L’innovation disruptive (ou de rupture)

Pouvoir payer, ou entrer dans un immeuble grâce à son visage, sans devoir s’y connaître en matière d’algorithmes d’intelligence artificielle ni payer une somme énorme : voilà ce que donne la rencontre entre la reconnaissance faciale et l’innovation de rupture.

Ici, on cherche à favoriser l’accès à un produit, ou service, pour un plus grand public ; que ce soit en termes de coût ou d’utilisation. Ce type d’innovation consiste aussi à inaugurer un produit ou service possédant des caractéristiques foncièrement nouvelles. Elle permet aux entreprises d’acquérir des parts de marché plus rapidement, et devenir, ensuite, l’un des leaders de leur secteur.

L’innovation radicale

Les cassettes audio ont dû laisser leur place aux CD et MP3, qui eux-mêmes ont dû s’incliner face à l’arrivée des plateformes de musique à la demande, comme Deezer ou Spotify.

Ces innovations, dites radicales, n’ont pas amélioré quelque chose d’existant, mais créé à elles seules un nouveau marché. Donnant par la même occasion un avantage concurrentiel conséquent à l’entreprise qui en est à l’origine.

L’innovation managériale

Baisser les contrôles et offrir une capacité d’initiative plus importante à ses équipes, c’est le choix de la société Nicomatic, spécialisée dans la microconnectique dans les secteurs de l’aéronautique, de la défense et du spatial.

Ce changement est une bonne représentation des formes que peut prendre l’innovation managériale, car celle-ci touche aussi bien le management que la gestion de l’entreprise.

L’innovation marketing

Il est tard et vous n’avez pas le temps de faire vos courses en rentrant du travail ? Les Japonais ont trouvé la solution en installant des supermarchés virtuels dans le métro ! Grâce à ces écrans interactifs et un smartphone, il suffit de scanner vos produits pour qu’ils soient ensuite livrés à votre domicile.

Ce système de supermarché virtuel est une innovation marketing. Ici, l’innovation vient d’une nouvelle façon d’appréhender les courses, en offrant un service différent. Mais, elle peut également être une nouvelle façon de promouvoir un produit.

L’innovation de procédé

Sans forcément avoir besoin d’un service ou d’un produit à révolutionner, ou d’un marché à conquérir, l’innovation peut se retrouver dans les processus de production.

Qu’il s’agisse d’une nouvelle méthode de fabrication, ou d’une amélioration significative, ce type d’innovation a souvent recours aux nouvelles technologies. Elle permet aussi de réduire les coûts de production, augmenter la productivité, etc.

Vous pouvez innover sans inventer. Vous servir de ce que votre entreprise possède déjà pour l’emmener plus loin. Ou détourner une technologie existante pour vous ouvrir de nouveaux marchés. L’innovation est multiple et peut se cacher derrière chaque avancée, même petite. Restons donc à l’écoute et faisons preuve d’imagination pour la trouver !

Please follow and like us:

Tags: , ,